Nos articles

soif de lecture?

Ici, des articles pour comprendre le monde du digital, à notre façon, avec humour et sans prétentions. Bientôt, des podcasts et des articles invités. 

Quel est le plus simple: se faire cuire un oeuf ou faire un audit référencement Google

Quel est le plus simple: se faire cuire un oeuf ou faire un audit référencement Google

Quel est le plus simple: se faire cuire un oeuf ou faire 

un audit référencement Google

sachant que je n’aime pas cuisiner

Déjà, l’oeuf me coûte 1 euro dans une épicerie bio de Montreuil. L’outil, zéro. Mauvais point pour l’oeuf. 

Pendant que l’eau coule dans ma casserole, je trouve mes 3 concurrents les plus importants. C’est plutôt simple, je passe mes journées à pratiquer la magie noire sur leur site internet, alors 10 secondes me suffisent pour les avoir en tête. 

L’eau va doucement bouillir, pendant ce temps je note les 3 noms sur www.serprobot.com/, cet outil gratuit qui va grandement nous aider. Pour être juste et sympathique, admettons que l’eau soit déjà en train de bouillir et que notre oeuf de luxe soit déjà en train de tapoter le fond de la casserole … OK, il nous reste 10 minutes chrono. 

Il nous faudra alors 9 minutes 50 pour inscrire les 10 principales requêtes exprimées par les internautes, celles qui devraient les faire (naturellement) tomber sur notre site, qui cela dit en passant, truste certainement les premières positions de la sacrosainte première page de Google. 

Je n’ai pas été très rapide, il me reste 10 secondes avant que le timer des plaques électriques me rappelle que j’ai organisé une compétition contre un oeuf. 10 secondes, c’est le temps qu’il faut à notre outil, dans un mauvais jour, pour sortir le positionnement sur Google de ma société et ses concurrents sur 1O requêtes.

J’enlève la coquille des oeufs mais, je ne comprends pas, pourquoi je pleure comme si c’était des oignons ? Hum, certainement parce que mon référencement Google n’est pas vraiment celui que j’escomptais. Je dois bien admettre que si j’avais fait ce job manuellement, j’aurais eu des ampoules à force de cliquer sur « suivant ». Mais c’est en tapant le tube de mayonnaise contre la table pour en faire couler la substantifique moelle que je me dis, en souriant: « Si j’ai réussi tout ce que j’ai réussi en étant si peu visible, alors que va-t-il se passer si j’arrive à optimiser mon positionnement ? ». Et c’est une bonne question. Alors moi, j’arrive à me répondre parce que le référencement naturel AKA le SEO, c’est mon truc. Mais vous, comment allez-vous faire ? 

Et bien je vous le donne en 1000, vous m’appelez. Et là, vous et moi, on se fait un « sprint audit digital » qui sera sans engagement et vous coûtera moins cher qu’un oeuf à Montreuil. Et pour vous faire plaisir, j’aurais préparé bien d’autres choses pour continuer à vous surprendre. Et comme chez Plug&Pulse, on est généreux, je viendrai avec une besace de pleine de conseils d’optimisations, gratuits et personnalisés. 

Alors si ça vous dit, prenons rendez-vous et vous verrez tout ce qu’on peut apprendre en une heure. 

 Je vous invite à vous abonner au blog pour recevoir plus de contenus gratuits ou vous pouvez aussi creuser le SEO à coup de stats impressionnante ici

Au plaisir de vous rencontrer dans la vraie vie. La moindre question, je suis à votre disposition. 

Xavier Gueny, Fondateur de Plug&Pulse. 

“Le passé est un oeuf cassé, l'avenir est un oeuf couvé" Eugène Grindel, dit Paul Eluart - 1895

Améliorez votre rapport aux réseaux sociaux!

Améliorez votre rapport aux

RÉSEAUX SOCIAUX

pour votre bien et celui de votre entreprise

Si Facebook est pour tonton Robert, Pinterest pour tata Yvonne, Instagram pour ma nièce de 17 ans, Twitter pour son  correspondant américain et Snapchat pour ma fille de 9 ans, alors qui touche ma cible des 35-50 ans ?

Bonne question que celle de se demander « Qui va lire mon contenu? » ou encore mieux: « Est-ce que ma cible lit mon contenu ? ». Non, attendez. Encore plus mieux: « Où est-ce que ma cible lit son contenu? » . Vous y êtes, faire bouger le curseur de soi à l’autre. Enfin, ce n’est pas (complètement) l’exercice du jour. Parlons de réseaux sociaux et commençons par admettre que  quelques clichés méritent réflexion:

Vous pensez que Facebook est ringard? OK mais il reste numéro 1. Croire que Zuckerberg va laisser son bébé vieillissant, à vos yeux, aux mains tremblantes des baby-boomers, c’est penser que votre démarche est universelle. Cette application a évolué depuis que vous l’avez délaissé parce que votre pote Stéphanie y  commentait ses journées stériles heure par heure.

Et Instagram? Il faut en comprendre tous les bénéfices avant de penser que votre égo normalement dimensionné ne peut intégrer l’idée même de ce réseau m’as-tu-vu

Twitter n’est pas que pour les américains et les peoples. Tout le monde peut y donner son avis et pas que sur Trump. 

Vous laissez Snapchat aux enfants?  OK mais il y a 100 millions d’utilisateurs … il doit bien y avoir quelques membres qui ont plus de 8 ans non ? Certainement parce que cela va plus loin que des arc-en-ciel à vomir.

Enfin Pinterest, dernier de cordée, n’est pour vous qu’une extension un peu féminisée du catalogue de Leroy-Merlin. Hum … vous savez que 90% des utilisateurs de cette application ont l’intention d’acheter ? Ça devient intéressant.

Certains acheteurs ne sont atteignables que par Facebook. Vous êtes trop bien pour votre cible ? Non, allez y, faites vivre votre page entreprise que vous aviez créé plein d’espoirs en 2013. Mais voyez les choses différemment. Oubliez vos déceptions et dites-vous que l’expérience fonctionnera si vous appliquez les bonnes méthodes. Et c’est vrai pour tous les réseaux. Pensez à votre audience et ne soyez pas biaisé par vos expériences et votre culture. Voici quelques conseils fondamentaux qui s’appliquent presque partout:

 – Arrêtez de parler quand vous êtes tout(e) seul(e). Postez aux pics d’audience (par exemple, le dimanche soir pour Facebook, ou le mardi et mercredi à la sortie du travail pour Linkedin). Tout dépend tout de même de VOTRE audience. Le résumé des horaires par réseau ici

– Ne tournez pas autour du pot, utilisez un minimum de caractères car votre audience vous garantit un minimum d’attention!  

 – Puisque vous ne vous habillez pas tous les jours avec les mêmes vêtements façon personnage de BD, alors n’utilisez pas tout le temps le même format sur les réseaux. Variez: lien, photo, vidéo, texte, etc.

 – Vous avez entendu parler de YouTube? Évidemment, tout le monde y va pour prendre son shoot de vidéo. Donnez à votre audience sa dopamine et postez des vidéos, c’est le top du top cette année. 

 – Dans la vie, vous détestez les gens que ne parlent que d’eux ? Alors pourquoi ne parler que de votre entreprise sur les réseaux: nos prochaines dates, notre nouveau service, blablabla. À moins d’être Lady Gaga ou Patrick Juvet, vous n’avez pas assez de fans pour cette stratégie. APPORTEZ UNE VALEUR AJOUTÉE. Mettez-vous à la place de votre lecteur qui se lasse de vous voir lui vendre votre entreprise. Limitez l’auto congratulation à 10% des posts. Partagez des articles qui parlent de l’actualité de votre secteur, des concurrents etc. Votre audience doit avoir envie d’interagir (aimer, commenter, partager). Donc donnez lui du contenu qui mettra votre lecteur ou lectrice en valeur s’il/elle  partage! Plus il y a d’interactions sur vos posts, plus le réseau choisi vous diffusera! 

– Quand vous vous adressez au Président de la République en hélant « Manu », vous cassez un code. Quand vous faites des réflexions sur votre vie de papa / maman sur Linkedin, vous cassez un code. Respectez les codes. 

Ces quelques bonnes manières devraient vous aider à faire une entrée tonitruante dans le monde indélicat des réseaux sociaux. Pour en mémoriser le principal, voici une formule facile à retenir que j’emprunte à Bertrand Destailleur

E=MC2 

Engagement = Moment x Cible x Contenu 

Traduction: Vous aurez un engagement de votre audience (like, partage, commentaire) si vous envoyez aux bonnes personnes le contenu qu’elles ont envie de recevoir, au moment où elles sont prêtes à lui accorder de l’intérêt. Magique ?

 Je vous invite à vous abonner au blog pour recevoir plus de contenus gratuits ou visiter cette page pour vous former aux réseaux sociaux pour votre entreprise, ou bien faire vos premiers pas dans le digital ici

Au plaisir de vous rencontrer dans la vraie vie. La moindre question, je suis à votre disposition. 

Xavier Gueny, Fondateur de Plug&Pulse. 

“Si j'avais une heure pour résoudre un problème, je passerais cinquante-cinq minutes à définir le problème et seulement cinq minutes à trouver la solution." Albert Einstein

Recevez nos articles