Pour une fois, vous allez comprendre Google Ads

extrait de l’ebook “la stratégie digitale dont vous êtes le Héros”

(Nov. 2020)

Google Ads mériterait un livre à lui tout seul. C’est Google quand-même. Et ils ont mis en place un sacré système qui est assez infaillible. Google Ads (anciennement Addwords), a verrouillé le game, et les concurrents peuvent aller se rhabiller. S’il leur reste quelque chose.

Si vous êtes vraiment dans les choux concernant cette pratique qui consiste à passer tout en haut dans la page de recherche, voici une petite vidéo explicative. À zapper si vous voyez déjà de quoi on parle car cette vidéo est vraiment pour les débutants. Et encore, ceux qui ont quelques fils débranchés dans le cerveau. Bon visionnage ! 

Google Ads va vous servir à:  

  • Amener du trafic sur votre site et gagner en notoriété.  
  • Recevoir des formulaires de prospection.  
  • Vendre sur votre e-boutique.  
  • Tout simplement exister, car votre site web n’est pas (encore) référencé, étant tout jeune.  

Et comment ? Mais en passant devant les autres (moyennant finance), comme si vous aviez un pass premium à Disneyland.  

laurel et hardy gif file d'attente plug pulse

Le gros avantage que l’on trouve avec ces annonces sponsorisées, ce que l’on répond à une question d’un internaute, et si on le cible bien, alors on peut aller le chercher quand il est intentionniste. Pas mal pour le CA.  Enfin si vous voulez gagner de l’argent. Moi, je ne force personne. 

1. Incontournable Google

Google, c’est plus de 90% de part de marché sur les moteurs de recherche. Autant dire que Lycos, pour ceux qui l’ont connu et s’en rappelle, n’est pas parti chercher de réponses depuis longtemps.

Mais pourquoi est-ce que Google a réussi à se tailler cette part du lion ?  

Simplement parce qu’ils ont fait un choix fort pertinent à l’époque, le choix de la pertinence justement. Là encore, je vais faire appel aux anciens, vous vous rappelez quand Google communiquait autour du bouton “j’ai de la chance” (placé juste à côté du bouton de lancement de requête sur le moteur de recherche) ? Cette option nous amène directement sur le premier site proposé, et celui-ci est censé être celui que vous cherchiez. Alors, franchement, est-ce que cela sert à quelque chose ? Non, bien entendu. l’idée était de montrer qu’ils étaient capables de mettre tout en haut de leur liste, le meilleur résultat. En gros, ils nous comprenaient, mieux que les autres.

Et cet argument n’a fait que se renforcer avec les années, puisqu’ils mettent en place depuis des “quality score” (score d’une page reflétant sa pertinence, sa performance et pleins d’autres indicateurs qui vous feront mal aux crâne si j’en parle tout de suite maintenant). Les concurrents comme Ecosia, Yahoo, Lylo ou encore Qwant se partagent les miettes. Beaucoup comme moi ont essayé de les utiliser pour remplacer Google, puisqu’on a tous envie de planter des arbres ou de reverser des profits à des associations, mais beaucoup en sont revenus pour les raisons expliquées plus haut.  

Vous allez me dire, ok intéressant, mais à la rigueur tout cela concerne plutôt le référencement naturel non ? Parce que Google Ads et Google, ce n’est pas la même chose.

Ok, vous avez raison, mais ne m’interrompez pas. 

 

2. Incontournable Google Ads

Voilà, on y vient. Laissez-moi introduire les sujets proprement !

Vous avez entendu que 80 % des internautes préférait les liens gratuits (référencement naturel) et donc ignorait bêtement et simplement les annonces sponsorisées. Vous avez encore raison. Cette information est correcte, mais un peu datée. Il y eu un temps, mais je vais vous donner 4 raisons de revoir cette statistique:  

1/ Les petit marqueurs “annonce” pour signifier légalement qu’il s’agit d’un lien sponsorisé était autrefois extrêmement identifiable. Maintenant, c’est quasi-transparent. Cela saute moins aux yeux et donc on pourrait faire abstraction, même involontairement donc, de la règle que l’on s’était fixé de ne jamais cliquer sur les annonces.  Oups. 

2/ La pertinence est aussi appliquable aux annonces. Ceux qui ont testé le clic sur des annonces sont en général très satisfaits, et renouvellent l’expérience. Google ne donne pas la possibilité à n’importe qui de faire des annonces sur n’importe quoi. Si la page de destination est nulle, alors le taux de rebond sera énorme, le temps passé sur la page minimum, et Google s’empressera de détériorer le Quality Score de l’annonceur pour le faire redescendre ou disparaître, façon Dexter.  

3/ Si Google s’est amélioré, les annonceurs n’ont pas cousu des perles en attendant. Les marques se forment, se font accompagnés, afin de rendre leurs annonces pertinentes.Vous aussi, vous pourriez vous faire accompagner 🙂. Les textes des annonces ressemblent ainsi tellement à la requête tapée qu’il devient difficile de faire semblant de ne pas avoir vu.  

4/ Tout simplement parce qu’avoir une annonce Google Ads ne freine absolument pas votre référencement naturel. Et puis cela permet de doubler des petits malins qui achèteraient votre nom de marque sur Google Ads afin de passer devant votre référencement naturel !  Regardez Geox, ils sont partout mais multiplient les liens pour ne pas que vous choisissiez Sarenza ! 

exemple gestion Google Ads - Geox Plug and Pulse

Ok, sur cet exemple, vous voyez qu’il y a  aussi Google Shopping. J’espère que vous n’avez pas de question car je n’ai aucune intention d’en parler maintenant.  Sinon, je vais vous embourber. On parlera Google Shopping, Image, Maps et même de la position zéro dans un autre article, si vous voulez bien.

 

Maintenant, je ne voudrais pas avoir l’air d’un VRP à la solde de Google, donc laissez-moi vous donner quelques raisons de ne pas vous lancer sur Google Ads.  

3- Pourquoi ne pas faire de Google Ads  

J’avais lu la méthode simple pour arrêter de fumer, d’Alan Care, et un chapitre donnait également les raisons de ne pas s’arrêter de fumer. Il y avait le titre, puis la page était blanche ! 

Voilà. Je vous ai bien spoilé ce bouquin qui mérite quand même d’être lu, surtout si vous fumez. 

Loin de moi l’idée de faire pareil. Voici pourquoi vous devez oublier Google Ads et passer à autre chose, si vous êtes dans l’un de ces cas: 

 

1/ Votre persona n’ira jamais faire de requêtes sur Google, ou bien elles seront bien trop larges pour que cela vous permettent d’avoir un trafic dit “qualifié”.  

2/ Je ne vous ai pas convaincu plus haut. Vous m’avez trouvé ringard avec mes vidéos de Lycos, voire pathétique Je vous ai déçu et si vous continuez à lire, c’est uniquement pour vous assurer que je suis mauvais jusqu’à la fin de l’article.  Il y a des chances effectivement.  

3/ Techniquement, vous n’êtes pas à l’aise. Vous sentez que vous lisez un truc qui n’est pas fait pour vous. Depuis la seconde phrase dans ce texte, votre cerveau patine, bugge, et vous commencez même à convulser. 

4/ Vous avez la flemme (j’ai une ado à la maison, elle m’a poussé à placer cette raison qui, pour elle, est totalement justifiée).  

 

Si l’excuse à laquelle vous aviez pensé pour abandonner, c’est que vous avez un copain qui vous a dit qu’il avait perdu de l’argent avec ce truc et que c’était un piège à cons, alors dites-vous bien cela:  

  • Finalement, c’est peut-être un con et Google avait raison de lui tendre un piège.  
  • Il n’aurait jamais lu cet article, lui. Effectivement, c’est un con.  
  • Ou plus vraisemblablement, il a tenté quelques jours voire quelques semaines, et n’a pas réussi à passer la “zone rouge”. Il perdait de l’argent, il a jeté l’éponge.  

Laissez-moi vous expliquer ce qu’est la “zone rouge” et comment en sortir. Google Ads, vous en comprenez le principe, mais c’est un peu plus compliqué à implémenter, puis à analyser. D’où l’idée de se faire accompagner 

(Bravo, c’est mon deuxième appel à l’action pour nos formations sur Google Ads et vous n’avez toujours pas cliqué. Quel sang-froid).  

Vous risquez de payer pour rien, avec Google Ads. C’est presque inévitable au début. C’est pourquoi il faudra faire quelques réglages dans les premières semaines. Voilà pourquoi vous êtes en “zone rouge” (c’est mon expression, ne cherchez pas sur Google).  

4- Vos premières semaines sur Google Ads

Google Ads, c’est avant tout une histoire de mots-clés. Même si vous les avez bien définis, vous risquez de laisser passer des expressions pour lesquelles vous allez payer, c’est-à-dire que votre annonce va apparaître à des moments où celle-ci ne devrait pas apparaître.  Par exemple pourquoi payer pour une pizza de la mort  ?    

exemple google ads pompes funebres plug and pulse

Donc, vous allez payer pour rien, vous n’allez pas sortir de cette f@cking zone rouge …  

– Si vous ne surveillez pas les mots-clés à exclure,  

– Si vous ne regardez pas les recommandations de Google,  

– Si vous ne corrigez pas vos annonces pour qu’elles donnent un peu plus envie de cliquer,  

– Si vous ne modifiez pas votre page de destination au fil de l’eau,  

En gros, si Google Ads était un Monopoly, vous seriez celui qui tire tout le temps la carte “Allez directement en prison, ne passez pas par la case départ, ne touchez pas 20,000 euros”.  

5. Conclusion de l’introduction

 

Mon avis, c’est qu’à moins d’être hyper consciencieux/se, entraîné(e), expert(e) de votre métier et du mien, et en plus être sacrément veinard(e), vous risquez fortement de passer par 2 semaines de “zone rouge” où il vous faudra faire les modifications citées plus haut.   

Ensuite, vous aurez sûrement droit à 30 jours de “zone orange”, où Google ne sera ni coûteux, ni magique pour vous. 

Vous vous dirigerez alors naturellement, grâce à votre travail de suivi, vers la “zone verte” où vous pourrez rester un bon bout de temps. Et une fois que vous gagnerez beaucoup d’argent avec Google Ads, vous appelerez votre copain antipathique qui ne voulait plus en attendre parler. Narguez-le. Il vous demandera de l’aide pour faire comme vous. Narguez-le encore. Ensuite montrez-moi les lettres d’insultes que vous recevrez.  

 

pierre bellemarre - gif - insulte Plug and Pulse

J’espère que vous avez aimé cette sympathique introduction à Google Ads.  

Maintenant, vous avez les tenants et les aboutissants de ce système dans une intro bien costaude, alors je vous conseille de penser à l’implémentation.

Sachez encore une fois que cette page est un extrait de l’ebook “l’aventure digitale dont vous êtes le héros”. Patientez encore un peu et vous pourrez l’acquérir à bon prix ! En attendant, suivez nos conseils marketing (et humoristiques) sur Instagram.   

Instagram image Chirac marketing automation le_truc_digital

Et puis si vous ne voulez plus manquer aucun article de votre serviteur, abonnez-vous à la newsletter !

Si vous avez un commentaire, un encouragement, une suggestion, un petit bonjour à faire, n’hésitez pas une seconde. Cela me fera très plaisir. C’est juste en dessous. 

Merci pour votre lecture et à bientôt !

 

Xavier Gueny
Auteur, Speaker, Fondateur de Plug and Pulse.

“le meilleur endroit pour cacher un cadavre ? La deuxième page de Google"

Anonyme

1500€ d’aide pour la création de votre site internet
Obtenez une aide exceptionnelle grâce au chèque numérique proposé par la région Île-de-France allant jusqu’à 1 500€* pour la création ou la refonte de votre site internet.

Nous vous accompagnons gratuitement dans toutes les démarches pour l’obtention de cette aide.